Le lieu


Le café-galerie Dubail abrite un concept unique sur Lorient. On peut passer y boire son petit café, rester manger sur place, admirer les tableaux (et pourquoi pas s'en offrir un ?), déguster une petite part de gâteau fait maison à l'heure du goûter, inviter ses amis à l'apéro en fin de journée et repartir chez soi avec un sachet de bon thé en vrac.

Mais quand ?

Heures d'ouverture : 
du Mardi au Vendredi - 11h00 /14h30 - 18h00/22h00

Le Samedi - 10h30 /15h00 - 18h00/ 23h00

 

Quelques soirées

Les soirées jazz sont programmées les 1er jeudis du mois.

Fêtes, vernissages, soirées privées...

Le café ferme ses portes plus tardivement

afin de prolonger le plaisir !


Organisation de soirées privées 

Nous pouvons recevoir votre mariage, soirée privée, anniversaire, séminaire… et assurer le repas, l’apéritif ou l’animation musicale. Devis sur simple demande !


Jours de fermeture annuel

Le café est fermé le 25 décembre et  aussi tous les jours fériés. Nous fermons généralement tout le mois d'août pour le bien être de nos salariés.


Où est le Général ?

Café-Galerie Dubail

22, rue du Général Dubail

56100 Lorient

E-mail : cafegaleriedubail@gmail.com

Téléphone : 09 81 00 50 90


Entre Art déco et contemporain

La décoration a son importance pour que l'on se sente vraiment bien !

La partie bar est une grande pièce lumineuse qui peut accueillir une trentaine de personnes.

Une petite terrasse est de sortie devant la jolie devanture les jours de beau temps.

La partie atelier d'art peut accueillir une dizaine d'élèves en quête artistique, mais aussi des repas privés, des apéritifs dînatoire, des conférences, des débats...

Something old, something new

Nous avons misé sur du matériel neuf pour favoriser la qualité du service, mais nous avons aussi tenu à respecter l'ancien et éviter le gaspillage souvent prôné par la société moderne. Nous vous avons donc chiné beaucoup d'objets de décoration, d'assiettes à dessert, de tasses... C'est bon pour le karma et puis surtout c'est beau pour nos mirettes !

De véritables objets des années 30 sillonnent chaque pièce, en voici un aperçu :